Afromundi dans la bibliothèque reggae de Tiken Jah Fakoly.

05/12/2019

Le 30 avril dernier, dans la commune de Yapougon à Abidjan en Côte d’Ivoire, la star du reggae africain, Tiken Jah Fakoly, inaugurait dans son immeuble* flanqué de vert jaune rouge, la première bibliothèque exclusivement consacrée au reggae et au panafricanisme. De passage à Paris pour la sortie le 17 mai prochain de son nouvel album Le monde est chaud, nous lui avons rendu visite, des livres estampillés Afromundi sous le bras.

« C’est à l’exposition Jamaica Jamaica (ndr, à la Philharmonie de Paris en 2017) que j’ai acheté les livres pour cette bibliothèque. Il y avait tant de livres sur le sujet à disposition. Il y a beaucoup de fans de reggae en Afrique. Peu de livres arrivent jusqu’à eux. Alors quand j’ai vu tous ses livres, il y en avait suffisamment pour une créer bibliothèque et faire découvrir aux jeunes l’histoire du reggae. Ça va intéresser beaucoup de monde. »
Si l’accès au lieu est gratuit, il en coûte 200 FCFA (0,40€) pour consulter les quelques dizaines d’ouvrages en rayon d’ores et déjà acquis par le chanteur. « On demande une petite participation pour acheter d’autres livres et augmenter notre fond. »


Afin de soutenir cette géniale initiative, nous avons profité de notre rencontre l’artiste pour faire don des références de notre catalogue Afromundi que la bibliothèque ne possédait pas encore. Ainsi Objectif SoundPinnacleEldridge CleaverMalcolm X ou autre Noir en colère vont rejoindre Bass Culture de Lloyd Bradley, Le premier Rasta d’Helène Lee, la série des Reggae Ambassadors, les écrits de Jérémie Kroubo Dagnini ou l’album dessiné de Roland Monpierre Reggae rebel, la vie de Bob Marley, pour n’en citer que quelques uns.

Si vous aussi, auteurs ou éditeurs, souhaitez faire un don de vos ouvrages à la bibliothèque reggae de Tiken Jah Fakoly, contactez-nous, nous nous feront un plaisir de faire le relais. Assurément ce ne sera pas de trop, puisque le chanteur de déclarer : « J’ai le le projet d’ouvrir une autre bibliothèque à Bamako (ndr, au Mali). J’y ai déjà des studios, et bientôt j’espère une nouvelle radio. »

*Outre être sa maison, cet immeuble abrite déjà des studios d’enregistrement et de répétition et les locaux de sa Radio Libre Fakoly.

Les propos de Tiken Jah Fakoly ont été recueillis le 12 mai 2019.

 

Please reload

CATALOGUE

  • Wix Facebook page

Afromundi - Maison d'édition de ROOTSBLOGREGGAE  

Artwork & conception : Afromundi - Tous droits réservés - 2019